Clarance et Gigant sont présents au Mans

Gigant B, Le Mans Octobre 2018

Clarance et Gigant sont présents au Mans

Au jumping du Mans avec Gigant B et Rodrigo, Clarance vise des résultats. Ces deux chevaux de tête ont des défis à relever en cette fin de saison 2018.

 

Gigant B, même en indoor

Gigant faisait 3 épreuves ce week-end. Après des mois d’entraînement et de mise en confiance, Clarance voulait tester, en situation, l’évolution de Gigant.

Son 1er tour, vendredi, était la 140, qui comptait pour la qualification du GP 145 de dimanche. Gigant, présent et connecté à Clarance comme ils le sont de plus en plus, fait un très beau tour sans-faute. Il saute et tourne très bien. Ils se classent 13ème de l’épreuve.
Qualification pour le Grand Prix dans la poche, Gigant se présente à l’épreuve 145 de samedi. Et malgré les pièges et les difficultés du parcours, Gigant est dans la bonne impulsion sur tout le parcours, tout se passe très bien. C’est donc un nouveau sans-faute pour notre jeune duo. Ils se classent 19ème.
Dimanche, c’est le GP 145. Gigant est bien, loin d’être fatigué par les deux autres épreuves du jumping. Tout se déroule très bien, mais Gigant tutoie et fait tomber avec son postérieur le vertical numéro 9 dans un contrat de foulées serré.

Gigant B aura l’occasion de montrer, à nouveau, ses talents et peut-être de continuer sa collection de sans-faute lors de ses prochains parcours, au jumping de Saint-Lô.


                Epreuve du samedi 13 octobre – CSI** 1m45

 

Rodrigo timide retour malgré une 14ème place

Pour Rodrigo, il s’agit ce week-end d’obtenir des classements et de construire son palmarès en cette fin de saison.

Il commence donc par l’épreuve 130 de vendredi. Il signe un parcours sans-faute et se classe 14ème de l’épreuve. Mais Clarance le sent un peu moins investi qu’il peut l’être. Cela se confirme samedi, sur l’épreuve 130. Rodrigo fait deux fautes (ce qui en soit est inhabituel pour lui) mais en plus, il s’agit de fautes dues à un manque d’implication physique de sa part. Ce qui est encore plus inhabituel.
Clarance décide donc de ne pas le présenter sur le GP du dimanche comme cela était prévu. De retour à Deauville, Rodrigo aura droit à un contrôle complet et du repos.

La santé et le bien-être de ses chevaux sont une priorité pour Clarance : « On ne peut pas travailler sur une douleur ou une suspicion de douleur. L’exigence qu’on peut avoir dans le travail implique d’être certain que le cheval soit bien physiquement. C’est un des piliers de mon approche de l’équitation et de la compétition. »

 

X